23 septembre 2017

Dans les environs de Khanom !!!

Il y a un peu plus de 10 ans, je me souviens être tombé sur une première de couverture sublime du magazine de voyage spécialisé numéro 1 en Thaïlande. Ce numéro mettait en avant la belle province de Nakhon Si Thammarat et les belles plages de Khanom. Il n'a pas fallut alors très longtemps pour me décider à mettre en place un itinéraire pour que je puisse en fin de parcours rejoindre ces magnifiques paysages. Depuis mon I-san, a deux sur une 135 cm3, nous avons avalé les kilomètres non sans souffrance pour avoir le privilège de poser nos yeux sur les montagnes verdoyantes recouvertes de milliers de cocotiers. Une simple cahute en bambou aura suffit à notre bonheur. Je n'ai pas été déçu un instant de cette longue escapade et c'est avec bonheur que j'ai eut la chance de pouvoir y revenir ensuite à 2 reprises. Les années passent et la région a su garder presque tout son charme... ce qui est assez rare pour être souligné. Je partage donc aujourd'hui avec vous un condensé d'images qui reflètent je l'espère la joie qui a été la mienne il y a quelques semaines de cela. En souhaitant à tous les voyageurs ayant lu ces quelques mots d'avoir l'envie et le culot tout comme moi il y a plus d'une décennie en arrière de partir vers des lieux aux noms moins ronflants mais à la douceur de vivre inégalable. A très vite pour le partage de nouveaux horizons !!!

























































































15 septembre 2017

Dans la province de Nakhon Si Thammarat !!!

J'entend bien trop souvent la déception de certains voyageurs concernant la pression touristique devenu presque insupportable dans certains coins du pays. C'est un fait, le nombre d'arrivées ne cesse de grimper. Pourtant, j'en croise moi même toujours aussi peu, ce qui égoïstement me réconforte. La psychologie des foules se caractérise par un mimétisme puissant qui permet aux amateurs de calme et de sérénité de pouvoir continuer à profiter de ce beau pays sans les désagréments évidents du tourisme de masse. On a beau aiguiller les gens avec bienveillance vers des lieux typiques et préservés, rien n'y fait, la peur de manquer un site "incontournable" paralyse les nouveaux venus. Qu'il en soit ainsi. Pour ma part, impossible de changer de fusil d'épaule, je ne cesserai de parcourir les chemins de traverse, la Thaïlande est pleine de ressource et j'aime profiter de sa générosité. Les plages désertes de Nakhon Si Thammarat en sont un exemple probant. Sur des dizaines de kilomètres de sable au sud de Khanom, pas une fois nous ne rencontrerons un touriste. Et ceci se répète depuis des années pour mon plus grand bonheur !!!